6 films à voir ou à revoir en l’honneur de Martin Luther King

Date:

Share post:

DR MARTIN LUTHER KING salue ses partisans le 28 août 1963 à Washington lors de la Marche.

L’héritage du leader des droits civiques se perpétue à travers d’innombrables œuvres culturelles – y compris une poignée de films remarquables.

Voici six longs métrages rendant hommage à la vie de King et sa croisade révolutionnaire pour la justice raciale.

« Boycott » (2001)

L’acteur lauréat d’un Emmy, Jeffrey Wright, incarne King dans ce docu-drame de HBO largement axé sur le boycott des bus de Montgomery de 1955 et 1956. Sur HBO Max

« Eyes on the Prize » (1987-1990)

Dans cette série documentaire époustouflante et galvanisante de 14 épisodes sur le mouvement des droits civiques aux États-Unis, le leadership de King est pleinement exposé à l’aide de riches images d’archives, d’interviews et de photos. Sur HBO Max

« I am MLK Jr. » (2018)

Derik Murray, producteur de longs métrages d’icônes telles que Muhammad Ali, a produit ce récit sur King. Le film, centré sur les événements clés du mouvement des droits civiques, présente des entretiens avec le révérend Jesse Jackson et Andrew Young. Disponible à la location ou à l’achat via Amazon Prime Video, Google Play, YouTube, Vudu et l’iTunes Store.

« King of the Wilderness » (2018)

Le biographe de King, Taylor Branch et l’écrivain Trey Ellis ont coproduit ce documentaire sur les deux dernières années de la vie de King, avant son assassinat le 4 avril 1968. « Nous avons commencé là où tout le monde s’est arrêté. » Sur HBO Max

« MLK/FBI » (2020)

Sam Pollard – le réalisateur, monteur et producteur respecté connu pour ses fréquentes collaborations avec Spike Lee – a réalisé ce documentaire vivifiant sur la surveillance et le harcèlement de King par le FBI. Pollard explore comment J. Edgar Hoover a tenté de saper l’influence politique de King à chaque tournant, soulevant des questions provocatrices sur les abus de pouvoir fédéral, la vie privée et le racisme institutionnel. Sur HULU

« Selma » (2014)

 La cinéaste Ava DuVernay raconte les marches des droits de vote de Selma à Montgomery en 1965 qui ont été dirigées par King, avec David Oyelowo, dans une performance révolutionnaire fulgurante.

@BLACK BEAUTY CELEBRITIES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Related articles

Les Galeries Lafayette lancent la French Touch Vol. 2

Bonjour à tous, Cet été, la French Touch prend ses quartiers aux Galeries Lafayette Paris Haussmann pour sa seconde...

Ed Sheeran parle de son Hyperphagie

Dans une entrevue passionnante accordée au prestigieux magazine Rolling Stone, Ed Sheeran aborde sa santé mentale, son combat...

Une Grande Révélation par Céline Dion

Mardi, l'incomparable Céline Dion a révélé qu'un documentaire officiel sur sa carrière flamboyante était en production. Avec plus de...

Le Plus Beau Village au Monde est Français !

Le prestigieux magazine "Travel + Leisure" décerne l'honneur du plus charmant village du monde à une séduisante bourgade...